La posturologie appartient au domaine des neurosciences. 

Elle étudie les troubles fonctionnels de la posture, elle s'intéresse aux distortions structurelles de l'appareil locomoteur et leurs manifestations douloureuses.

Elle permet de traiter efficacement et durablement les douleurs d'origine posturale, en particulier de l'axe vertébral, qui constituent la grande majorité des douleurs chroniques ou récurrentes, souvent associées à d'autres symptomes tels que fatigue, instabilité, etc...

 

Définition consensuelle:

 La posture (à ne pas confondre avec la position) est l’élaboration et le maintien actif de la configuration des différents segments du corps dans l’espace, elle exprime la manière dont l’organisme affronte les stimulations du monde extérieur et se prépare à y réagir.

 

Historique:  

  Cette discipline s'est développée en France suite aux travaux du neurophysiologiste Jean-Bernard Baron dans les années 1960. Il créa l'International Society for Postural and Gait Reseasrch (ISPGR), qui organise des congrès mondiaux sur les aspects fondamentaux de la posturologie.

   Dans les années 1970, le Docteur Pierre-Marie Gagey de Paris devint l'acteur principal de cette discipline, il développa une approche scientifique et médicale du controle postural, incluant la vision, l'oreille interne, et la sensibilité plantaire. Le Docteur Gagey appliqua sa technique à la pratique médicale.

   Un de ses élèves, le Docteur Michel Marignan, étudia le rôle perturbateur de l'appareil manducateur sur le contrôle postural, et introduisit l'auriculothérapie dans le traitement des troubles posturaux, qui a acquis depuis une efficacité remarquable.

   De son côté, à la même époque, le Docteur René Bourdiol, de Paris, mis en évidence l'action thérapeutique des semelles proprioceptives sur la posture.

   Dans le domaine de la thérapie manuelle, Jean-Luc Saffin, kinésithérapeute français, développa l'orthopractie (anciennement connue sous le nom de "méthode Moneyron"), techniques de stimulations manuelles appliquées sur le sujet debout.

   En ce qui concerne l'oreille interne et les troubles vertigineux, un autre kinésithérapeute français, Alain Semont, développa une méthode remarquable de réhabilitation vestibulaire.

   A signaler, également à cette époque, quelques pionniers au Portugal (Enrique Da Cunha) et au Japon (Tadashi Fukuda). 

   La posturologie va ensuite s’internationaliser à la fin des années 1990. Il s’agit donc d’une discipline tout à fait nouvelle.

 

Comment ça marche? 

 

 La posture est le fruit d’une activité neuro-musculaire complexe, permettant la stabilisation des segments, particulièrement au cours de la station debout, voire assise, à un coût minimum d’énergie. Elle est sous la dépendance du système postural, lui-même composé de sous-systèmes:

  • Le système nerveux central
  • Les muscles posturaux
  • Les différents capteurs posturaux: oculaire, podal, vestibulaire, musculo-tendineux, viscéraux.

 L’ensemble des informations issues de ces capteurs sont traités en temps réel par le système nerveux central pour l’élaboration de la posture.

 

Les syndromes posturaux sont la conséquence de troubles de la fusion de ces informations.

Ils vont produire 3 grands groupes de symptomes:

  • Douleurs et/ou déformations (95%)
  • Instabilités (15%)
  • Fatigue, dépression, troubles cognitifs (40%)

Ces symptomes peuvent être isolés ou associés. 

 

Traitement des syndromes posturaux:

   A cause de la complexité du système postural, le professionnel spécialisé doit posséder une connaissance globale de tous les systèmes qui entrent en jeu dans la posture. De fait, il n’existe pas à proprement parler de profession de posturologue, mais plutôt des professionnels médicaux spécialisés en posturologie, qui peuvent être des médecins, des thérapeutes manuels (kinésitherapeutes, ostéopathes), dentistes, orthodontistes, podologues, ophtalmologues, optométristes, orthophonistes, ORL...

   Outre les examens classiques tels que radiographies et IRM, un examen et une analyse fine du système postural est nécessaire, et parfois un bilan spécifique des différents systèmes sensoriels ou organes incriminés: optométrique, vestibulaire, occluso-dentaire, etc…

   Les traitements sont adaptés en fonction des cas, et prodigués par les praticiens spécialisés dans différentes thérapies telles que:

  • Manipulations manuelles spécifiques (orthopractie)
  • Auriculothérapie
  • Semelles proprioceptives
  • Traitement dentaire ou occluso-dentaire
  • Rééducations vestibulaire, respiratoire, linguale, oculaire

La liste n’est pas exhaustive.

 

Sur quels critères consulter un spécialiste en posturologie?

 

1) Dans les cas de douleurs musculo-squelettiques chroniques, ou récidivantes, rebelles a tout traitement.

2) Quand se manifestent un ensemble de symptomes tels que: instabilité, migraines, fatigue, sans que les examens médicaux traditionnels ne révèlent d’anomalies (Ex: whiplash)

3) Distortions structurelles (scoliose, cyphose)

4) Certains cas de dyslexie chez l’enfant.

 

En fonction du système incriminé, il est parfois nécessaire de consulter plus d’un spécialiste (dentiste, optométriste, etc...)

 

Remarque: Nombre d'individus douloureux chroniques étiquetés: “fibromyalgiques”, arthrosiques”, voire “psy”, présentent en fait bien souvent des syndrômes posturaux.

 

Histoire de la posturologie:

A découvrir ici


Si votre thérapeute vous a prescrit des exercices sur cette plate-forme, vous pouvez en télécharger le plan ici:

Télécharger
Plate-forme de rééducation posturale du Docteur P-M Gagey
Plate-forme de rééducation posturale.doc
Document Microsoft Word 189.5 KB